samedi 7 juin 2014

La Face Cachée de Margo - John Green

Résumé :

Margo Roth Siegelman, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer depuis toujours Quentin. Alors forcément quand elle s'introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre, pour l'entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais le lendemain de leur folle nuit blanche, Margo n'apparaît pas au lycée, elle a disparu.
Quentin saura-t-il décrypter les indices qu'elle lui a laissés pour la retrouver?Plus il s'en approche, plus Margo semble lui échapper...


Mon avis:

Alors déja une héroïne qui a le même prénom que moi, c'est pas banal! Ce livre partait déjà vraiment très bien. Et je dois dire que le reste à très bien suivit aussi. En effet, cette histoire a été un véritable coup de coeur pour moi. Je l'ai lu d'un traite. Je dois tout simplement dire que j'étais jalouse des personnages et de ce qu'ils vivaient (si si, je vous jure c'est possible). Alors que je vous rassure tout de suite, il ne s'agit pas du tout de vie hors du commun. Mais leur vie, tout simplement est déjà excellente!!!

Le décor est très bien planté, un lycée typique américain avec sa hiérarchie bien connue maintenant : les populaires, le musicos, les sportifs... bref tout ce qui nous a toujours fait rêver! 

Et c'est là que ça devient génial, la vie ordinaire des personnages principaux devient ordinairement extraordinaire. Je ne sais pas si vous arrivez toujours à me suivre!!!

Bref, je crois que je suis passée par toutes les émotions avec ce livre, j'ai tellement ri surtout, mais j'ai aussi eu enie de hurler à certains moments, et bien sur j'ai pleuré.

Je vous recommande grandement cette petite merveille!!! Ce livre est un trésor, de part une écriture brillante et touchante, mais également par une histoire profonde qui est littéralement bouleversante (du moins pour moi) !!!


Note: 20/20 (ce livre est sincèrement un de mes coups de coeurs du mois, voire de l'année!!!)


Citations:

"Il est difficile de partir, jusqu'à ce qu'on parte. Ensuite c'est le truc le plus fastoche du monde."

"Les règles qui régissent les majuscules sont trop injustes vis-à-vis des mots du milieu."

"Le départ n'a vraiment de valeur que si l'on quitte quelque chose d'important, quelque chose qui vous est cher."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire