samedi 5 juillet 2014

Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous - Tania Sollogoub

Résumé:

Pour Jacques, cela ne va pas très fort depuis le départ précipité de son ami Anton, en Russie. Tout le monde a beau essayer de lui changer les idées, jacques, lui a perdu son ami russe. Pas seulement un ami capable de transformer les brins d'herbe en douce musique, les cabanes de bois en palais, et les mots en or, mais un ami russecapable de vous faire comprendre la magie des forêts, de vous faire sentir les mouvements du Transsibérien et de vous caché sa vie d'immigré clandestin. Tout ce qu'il aimait. Tout ce qu'il ne peut pas oublier.
Alors, les matins gris, le coeur brisé, le goût à rien, Jacques s'et fait la promesse de garder à jamais le souvenir d'Anton. De vivre pour cela. Jusqu'au jour où ses parents lui offrent le plus beau cadeau d'anniversaire imaginable: un voyage en russie pour retrouver Anton. Tout semble à porter de main. Mais en Russie, les mains sont drôlement, magnifiquement, intensément surpremantes.


Mon avis:

Je ne partais avec aucun à priori sur ce livre, je me suis dit que je voulais un peu changer de registre, et je voulais aussi continuer sur ma lancée et vider ma PAL, il a donc atteri entre mes mains. je trouve que son nom à rallonge prête à sourire, mais est également intriguant.

Je me suis donc lancée dans cette lecture qui a été très rapide (le livre ne fait que 166 pages), mais plutôt captivante. Ce n'est pas ce que j'appellerai une lecture coup de coeur, mais j'aime ce genre d'histoire simple et pourtant tellement extraordinaire. Enfaite j'adore les romans de voyage et celui-ci, à ma grande surprise fait parti de cette grande famille.

Le personnage de Jacques, et plus encore celui de Anton, sont très attachants. Du haut de leur 10 et 12 ans, ils ont déjà bien compri comment fonctionnait le monde des adultes, avec une lucidité impressionnante. Et leur amité est tellement pure, tellement 

Ce livre m'a littéralement fait voyager, avec une écriture simple, mais juste. Pour moi, c'est une lettre d'amour ouverte à la Russie, peu connue, mais qui peut être tellement accueillante, simple et généreuse. 

Ce n'est pas forcément un livre que je relirai (bien que je ne relisse que très rarement mes livres), mais je suis heureuse d'avoir trouvé ou retrouvé ce petit trésor dans ma bibliothèque. D'une simplicité remarquable pour traiter de sujets lourds.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire