lundi 1 décembre 2014

Lundi mélancolie : le jour où les enfants disparaissent - Nicci French

Résumé:

En ce lundi brumeux à Londres, la photo de Matthew, 5 ans, fait la une de toutes les télévisions, de tous les journaux : l'enfant a disparu à la sortie de l'école quelques jours auparavant, sans laisser de traces.
Dans son cabinet, la psychanalyste Frieda Klein est témoin d'autres drames, ceux qui se jouent dans l'esprit de ses patients. Comme Alan, cet homme très perturbé qui lui confit son rêve: il ne cesse de songer à un enfant, roux comme lui, qui serait son fils. Curieusement, cette description correspond trait pour trait au petit Matthhew. Frieda aurait-elle reçu sur son divan les confidences d'un kidnappeur d'enfant, d'un tueur peut-être? Elle avertit le comissaire Karlsson en charge de l'affaire, mais il refuse de la prendre au sérieux...
Persuadée qu'elle doit découvrir la vérité et retrouver Matthew, Frieda va essyer de percer les pensées les plus intimes d'un psychopathe. Pendant que près de là, dans les ténèbres, un petit garçon effrayé se demande si quelqu'un viendra jamais le délivré de son cauchemar...


Mon avis:


Alors comme vous le savez sûrement maintenant, je suis une grande fan de romans policiers, et je dois dire que j'étais plutôt satisfaite d'être tombée sur ce livre pour mon challenge "book jar". Je ne sais pas pouqruoi j'avais laissé trainé ce livre dans ma PAL de puis 2 ans. Mais ça y est je viens de remédier à cette faute et voilà donc mon article ^^

Je dois dire que d'un point de vue général ce livre a plutôt été une bonne lecture, même si je n'ai pas aimé de tout certains points. 

Alors ce qu'il faut savoir, c'est que ce roman est écrit à quatres mains (donc deux personnes ^^). Mais honnêtment, je me demande si ils se sont vraiment concertés pour parler de tous les détails. Je m'explique (sans rien spoiler biensûr), des fois il y a des éléments qui apparaissent mais sans qu'on ne comprenne vraiment pourquoi ils sont là (mais en se disant qu'on va tout comprendre au moment voulu, comme à chaque fois en faite) et là non!!! A la fin du roman on ne comprend toujours pas pourquoi ces éléments sont là! C'est un peu, beaucoup dommage je trouve.

Pour moi, le point très faible de ce roman c'est le nombre de personnages. Alors je suis plutôt le genre de personne qui retient assez bien qui est qui normalement. Mais là?!? Impossible. Il y a trop de personnages qui entrent et qui sortent, sans qu'on ne sache qui ils sont. 

Dernier point négatif, promis après j'arrête ^^ C'est la première fois que je le note, parce que c'est la première fois que ça me choque autant, mais je trouve que le résumé de quatrième de couverture n'est pas bien écrit (c'est celui que je vous ai remit au dessus). Enfaite ce n'est pas que ce n'est pas ce qui se passe, mais c'est surtout que ça ne se passe pas vraiment comme ça. Bizarre, bizarre!

Mais sinon, l'hitoire est plutôt bien ficellée. Et vu que je suis des études de psycho, et que là, le personnage principal est une psychanalyse, de temps en temps, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire