dimanche 22 février 2015

Qui es-tu Alaska? - John Green

Résumé:

Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.


Mon avis:

Je me suis plongée dans ce livre sans vraiment sevoir de quoi il retournait. J'ai mit un peu de plus de temps qu'avec mes lectures précédentes de John Green, à rentrer dans l'histoire. Mais selon moi, l'écriture de cet auteur fait que l'on rentre irrémédiablement à un moment ou à un autre entièrement dans notre lecture.

Je trouve, qu'il ressemble, sous certains aspects au livre "La face cachée de Margo", mais cela n'est pas dérangeant du tout: l'adolescence, l'amitié, l'amour... Et encore une fois j'ai été bouleversée par la justesse des mots employés par John Green. Je suis complètement tombée sous le charme de cet auteur.

Le personnage de Miles est touchant. C'est un garçon  il a les mêmes peurs que beaucoup d'entre nous, c'est-à-dire, ma peur de ne pas vivre vraiment sa vie, de passer à côté de quelque chose.  

Les autres personnages sont aussi touchants à leur manière. Personnellement, j'ai un petit coup de Coeur pour "le Colonel". J'ai adoré lire ses répliques, qui m'ont vraiment fait rire. Enfin, pour parler d'Alaska, il est vrai qu'elle est fascinante. Je sais qu'au lycée j'aurais aimé avoir une amie comme elle, que tout le monde admire et jalouse à la fois. Une personne qui en dit juste assez pour garder une part de mystère tout en étant sûre d'être suivie, écoutée et respectée.

J'ai vécue, le temps de ce roman, avec cette bande d'amis: Le Gros, Le Colonel, Alaska, Takumi et Lara. J'ai rit avec eux, j'ai eu peur avec eux, et j'ai souffert avec eux. Encore une fois, une très belle prouesse de John Green.

samedi 14 février 2015

Jusqu'à ce que la mort nous unisse - Karine Giebel

Résumé:

La montagne ne pardonne pas. Vincent Lapaz, guide solitaire et blessé par la vie, l'apprend aujourd'hui à ses dépens: la mort vient de frapper, foudroyant un être cher. Simple accident? Vincent n'en croit rien: la victime conaissait le parcours comme sa poche. C'est un meurtre. A l'aide d'une jeune gendarme, Vincent mène l'enquête, de crevasses en chausse-trapes, déterrant un à un les secrets qui hantent la vallée. Et Lapaz non plus n'est pas du genre à pardonner...


Mon avis:

Comme je le disais lorsque j'ai tiré ce livre pour le Book Jar Challenge Karine Giebel était une auteure que je connaissais pas du tout. Je dois dire que j'ai été plus qu'agréablement surprise par sa plume. J'ai littéralement été plongée dans son roman du début à la fin, qui tout de même fait près de 600 pages. L'histoire m'a vraiment transporté et je ressors de cette lecture un peu sonnée.

C'est vrai que j'avais un peu abandonné la lecture de romans policiers parce que j'avais vraiment été déçue de mes dernières lectures, et surtout je pense que je m'étais un peu lassé de ce genre. Mais avec ce roman c'est la réconciliation totale :) , j'ai vraiment envie de me replonger dans des histoires telles que celles-ci qui me captivent de manière inimaginable.

Dans ce livre nous faisons la rencontre de Vincent donc. L'auteur à cette faculté de nous le faire découvrir petit à petit, au fil du roman. c'est donc un personnage que j'ai appris à apprécier, alors qu'au début j'étais plutôt pessimiste à ce niveau-là.

Nous découvrons également Servane Breitenbach (oui son nom est un peu imprononçable, mais je crois que c'est un peu fait exprès ;) ), toute jeune gendarme, qui débarque dans cette région qu'elle ne connait pas. Nouvelle vie, nouveau métier, pour essayer de tirer un trait sur le passé. Avec elle, et grâce à Vincent, nous découvrons un paysage magnigique, grandiose, celui de la montagne. A travers les mots "nous apprenons à regarder".

Je sors donc de ma lecture, plus que ravie de cette belle rencontre avec une auteur qui mérite une plus grande découverte de ma part. Comme tous les bons policers, les intrigues sont amenées avec brio, et les rebondissements sont presque tous inattendus. 

Si vous aimez les romans policiers, je vous le conseille donc les yeux fermés. C'est un bon bouquin à lire au coin du feu :)

dimanche 1 février 2015

Février 2015 Book Jar #5

Alors, le mois dernier j'étais plutôt heureuse de vous présenter le livre du mois que j'avais réussi à finir dans les temps pour la première fois!!! :D et ce mois-ci je pense que je vais pouvoir réitérer l'exploit parce que je livre que j'ai tiré dans ma jar me tente beaucoup et le genre me manque un peu ;)


Alors c'est un polar: Jusqu'à ce que la mort nous unisse de Karine GIEBEL que j'ai reçu à Noël. Je ne connais pas du tout cette auteure, mais j'en ai entendu que du bien jusqu'à présent, donc j'ai plutôt hâte de me plonger dans son roman.

Je vous en reparle très vite :)

Chroniques du monde émergé #1 Nihal de la Terre du Vent - Licia Troisi

Résumé:

Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, yeux violets tout la distingue des autres habitants du monde émergé. Fille d'un célèbre amrurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons. Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l'esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit La Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L'heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vrai guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés: Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir.


Mon avis:

J'avais très envie de lire la trilogie des Chroniques du Monde Emergé, simplement parce que Marine de la chaine Tartinneauxpommes avait bien aimé. Du coup je l'ai mit dans ma PAL sans plus de détails. Mon  frère m'ayant offert l'intégral à Noël (d'ailleurs si tu passe par là je te fais pleins de bisous et je te remercie :D), j'ai voulu m'y plonger rapidement. Et voilà c'est chose faite, le premier tome est terminé, et je dois dire que je l'ai énormément aimé.

Comme dans tous les livres fantaisy j'ai eu beaucoup de mal au début avec les prénoms, le nom des villes, mais c'est vite passé. Et puis gros plus pour moi, il y a une carte au début du livre, bon c'est devenu plutôt commun maintenant, mais moi ça m'aide beaucoup pour me plonger dans l'univers. Et donc à part ce petit point, hônnetement je n'ai rien à dire de mal sur ce livre. 

Je trouve le personnage de Nihal très attacchant, j'ai vraiment apprécié ses réactions, ses sentiments, que j'ai trouvé vraiment justes. Après biensûr elle reste une jeune filles donc des fois, certaines de ces réactions sont un peu spontanées voire naïves, mais pour moi c'est aussi ce qui fait d'elle un personnage touchant.

Les autres personnages ont également des personnalités qui leur sont propres, ce que je ne peux qu'adorer. Et j'ai eu un très gros coup de coeur pour Ido :)

Enfin la répartition entre les moments de batailles et les autres est plutôt homogène. Bref, je vous recommande vivement ce livre, qui est sorti il y a longtemps maintenant, (en 2004 je crois), mais qui est un très bon roman de fantaisy jeunesse.