lundi 1 juin 2015

L'Adversaire - Emmanuel Carrère

Résumé:

"Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents, puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même. L'enquête a révélé qu'il n'était pas médecin comme il le prétendait et, chose plus difficile encore à croire, qu'il n'était rien d'autre. Il mentait depuis dix-huit ans, et ce mensonge ne recouvrait rien. Près d'être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.
Je suis entré en relation avec lui, j'ai assisté à son procès. J'ai essayé de raconter précisément, jour après jour, cette vie de solitude, d'imposture et d'absence. D'imaginer ce qui tournait dans sa tête au long des heures vides, sans projet ni témoin, qu'il était supposé passer à son travail et passait en réalité sur des parking d'autoroutes ou dans les forêts du Jura. De comprendre, enfin, ce qui dans un expérience humaine aussi extrême m'a touché de si près et touche, je crois, chacun d'entre nous."

Emmanuel Carrère

Mon avis:

J'ai fini ce livre hier, et je dois dire que je me suis laissée un peu de temps pour réfléchir à ce que j'allais pouvoir dire dessus.

Je connaissais déjà l'histoire de Jean-Claude Romand. Ce qui diffère dans ce livre, c'est que l'auteur a d'abord demandé à l'intéressé la permission de pouvoir écrire sur cette affaire. Emmanuel Carrère assistera donc au procès, rencontrera les gens qui ont été proches de la famille Romand, et ceux qui sont devenus proche de Jean-Claude Romand après que le secret soit tombé. Il aura également une discussion épistolaire avec ce dernier, et enfin ira le voir, une fois en prison. Ce livre n'est donc ni une simple enquête sur un fait-divers effroyable, ou un roman-fiction de celui-ci, mais un témoignage sur un acte qui nous laisse tous dans l'incompréhension.

Cet ouvrage est vraiment très troublant. En effet, le style y est simple, il ne rentre ni dans le pathétique, ni dans le jeu des journalistes de faire de Jean-Claude Romand un monstre purement et simplement. Il livre la vie de l'homme telle qu'elle a été, un mensonge, pendant dix-huit ans. Je pense que l'écriture de ce livre a été assez éprouvante pour Emmanuel Carrère. Il nous fait par de ses doutes, de ses craintes, et de sa vision de Jean-Claude Romand. Cet homme qui n'est ni un monstre, ni l'homme gentil dont il a joué le rôle pendant toutes ces années, mais un adversaire, son propre adversaire. 

La base de ce livre repose sur des questions, les questions que tout le monde se pose. Comment a-t-il pu joué un rôle pendant aussi longtemps? Et comment, pourquoi il a décidé pour mettre un terme à ce mensonge, de tuer toute sa famille et de tenter de mettre fin à ses jours? Toutes n'auront pas forcément de réponses. 

C'est un livre qui se lit étonnement bien, les pages se tournent rapidement, jusqu'à l'irréparable que l'on connaît déjà. Je vous recommande vivement ce livre, plutôt perturbant mais pourtant très intéressant.

4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé "Le Royaume" du même auteur. Celui-là me faisait déjà très envie, et vu ce que tu en dis il me tarde de le découvrir ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hônnetement, je te le conseille vraiment.!!c'est un livre vraiment très troublant mais totalement addictif! :)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas ce livre, et je dois avouer que ton avis me donne envie de le lire! L'approche de cette histoire a l'air très intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire, fait-le! Parce que le point de vue de l'auteur est vraiment très intéressant!

      Supprimer