mardi 15 décembre 2015

Les heures souterraines - Delphine de Vigan

C'est un article un peu différent que je vous propose aujourd'hui. En effet, je viens de tomber sur la critique que j'avais fait des Heures Souterraines, pour mon cours de français au lycée en 2009. J'avais adoré ce livre. J'étais donc heureuse de la retrouver, et je me suis dit que cela pourrait vous amuser de la lire. 

Je vous redonne le résumé:


Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au coeur d'un ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai.


Et donc ma critique:


Lorsque nous lisons les Heures Souterraines, nous ne pouvons rester indifférents au sort de Mathilde et de Thibault. Delphine de Vigan nous partage la vie de ces deux êtres avec une réalité telle, que nous aurions presque un sentiment de culpabilité en ne pouvant pas les aider. Nous ne sommes donc que le spectateur passif de leur échec, ce qui est plutôt dérangeant. Ces deux personnages qui veulent se montrer fort pour leur entourage, sont faibles. Comme chacun de nous pourrait l'être dans une situation semblable. Ils aimeraient s'asseoir et regarder le monde tourner sans eux. Ils ne veulent plus avancer. Ils ne peuvent plus avancer. Chacun des deux, à sa manière, a besoin de quelqu'un qui l'aiderait dans ses différents combats quotidien, pour retrouver la force de vivre. Car Delphine de Vigan, au fil des pages, avec son écriture plane de mélancolie mais où résiste une lueur d'espoir, nous fait comprendre qu'ils ne font que survivre. Secrètement nous espérons que Mathilde et Thibault se rencontrent enfin, ailleurs. Car ils ont besoin l'un de l'autre, afin qu'ils puissent redécouvrir la force, la joie, et l'amour.

2 commentaires:

  1. Ah que j'ai aimé cette lecture !! Tu m'as donné envie de relire ce livre ^^
    J'ai vu qu'il y a une adaptation au théâtre qui a été faite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avais beaucoup aimé moi aussi :)
      Exact mais également une adaptation en film, mais je ne l'ai pas regardé de peur d'être déçue

      Supprimer